Tous les articles par admin7297

Charbonnières « Village Nature où il fait bon vivre »

Le collectif est très attaché au positionnement et à l’identité de Charbonnières dans la métropole : « Village nature » où il fait bon vivre dans un « Cadre de vie exceptionnel ».

Le projet sur les Verrières est clairement une atteinte à cette identité.  Et ce qui se passe aux Verrières peut se passer ailleurs sur Charbonnières. Nous rappelons que nos élus ne sont que de passage…nous, on y vis !

Nous renvoyons aux articles suivants:

pluhttp://blogs.grandlyon.com/mavilleavenir/bassins-de-vie/val-dyzeron/charbonnieres-les-bains/

« Ville thermale de villégiature au 19ème siècle, Charbonnières-les-Bains cultive aujourd’hui son identité de « village nature » au sein du bassin de vie Val d’Yzeron.

Son cadre de vie exceptionnel au cœur d’un vallon boisé, son centre-ville commerçant  et ses nombreux équipements (cinéma, médiathèque, casino, spa…) en font une commune très recherchée….Ce territoire, dont un tiers est classé en zone naturelle, n’offre cependant que peu de foncier disponible. Le départ du Conseil Régional Rhône-Alpes, qui occupait 10 hectares sur le site de la Combe, constitue l’opportunité de créer une nouvelle polarité urbaine et de rééquilibrer l’offre de logements pour répondre aux besoins des  habitants actuels, notamment les personnes âgées, et en accueillir de nouveaux »

 

lyoncapital

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Immobilier/L-immobilier-prend-de-la-valeur-a-Lyon/

lyon-capital

 

nouveau-lyon

http://www.nouveaulyon.fr

nouveaulyon

Zone humide des Verrières

La zone humide des Verrières est répertoriée en rouge (Photo FRAPNA Rhône):frapna-perimetre-zone-humideDans cet espace humide, la FRAPNA a pu observer une belle diversité en Odonates (Libellules et demoiselles), avec notamment une belle population d’une espèce protégée dans le Rhône : l’Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) (Photo FRAPNA):

agrion-de-mercure

La FRAPNA a également pu constater la présence d’amphibiens (protégés également), comme la Salamandre tachetée (Salamandra salamandra) (Photo FRAPNA):

salamandre-tachetee

ou la grenouille agile (Rana dalmatina).

grenouille-agile

Devenir membre de l’association

L’ association « Sauvons les verrières de Charbonnières-les-Bains », est enregistrée en préfecture du Rhône sous le numéro W691091458 .

L’Association a pour objet :

  1. D’agir pour la protection et l’aménagement du cadre de vie et de l’environnement ainsi que pour la sauvegarde du caractère particulier du site des Verrières de la commune de Charbonnières-les-Bains (69260), et de ses environs.
  2. De s’opposer à tout projet de construction susceptible de dénaturer le site et de créer un déséquilibre environnemental.
  3. De conseiller éventuellement tout adhèrent qui serait confronté à un problème en rapport avec l’urbanisme ou l’environnement de ce secteur.

Pour atteindre son objet, l’association peut introduire toute action gracieuse, hiérarchique et contentieuse devant toute juridiction (administrative, civile ou pénale), et toute personne physique ou morale (collectivités territoriales, Etat, etc.).
L’association a son siège dans la commune de Charbonnières-les-Bains (69260).

Pour adhérer, utilsez le formulaire ou connectez-vous à l’adresse suivante :

20160914-formulaire-adhesion-association

https://www.helloasso.com/associations/sauvons les verrieres/adhesions/association 1

 

Soutenez financièrement nos actions

Pour atteindre son objet, l’association a besoin de ressources pour :

  1. Financer nos actions juridiques en cours et à venir (déjà 3 recours par des membres du collectif. 3 avocats de mandatés).
  2. Louer des salles de réunion pour les réunions de l’association ou les réunions publiques,
  3. Réaliser de panneaux « www.sauvonslesverriere.org » à apposer sur les clôtures, etc
  4. Réaliser et héberger le site Web de l’association
  5. etc

Faites une donation en utilisant le lien suivant:

https://www.helloasso.com/associations/sauvons-les verrieres/collectes/sauvons-les-verrieres-de-charbonnieres-les-bains

Ou utilisez le formulaire suivant.

Un GRAND MERCI pour votre soutien.

 

Articles parus dans Le Progrès

Par délibération du 7 juillet 2016, le conseil municipal a donné accord à Monsieur le maire de vendre le terrain des Verrières au promoteur Alila. Outre les conditions d’attribution et l’absence de concertation par la mairie, le collectif des Verrières dénonce le choix de ce promoteur Alila. Nous renvoyons à l’article édifiant de « Acteur de l’économie – La Tribune » ci-dessous.

Extraits de l’article: « Alila l’épouvantail (…) de quoi questionner la moralité d’une fortune ostentatoire bâtie dans la construction des logements des plus modestes et avec l’aide des subsides publics (….) « L’aplomb, la suffisance, même l’arrogance volontiers provocateurs qu’exhibe le longiligne trentenaire (…) servent aussi à faire digression devant les failles, les points de fragilité susceptibles de vulnérabiliser un édifice à plusieurs égards friable » (…) d’un ingénieux argument de communication et d’image, essentiel pour légitimer sa stratégie auprès des pouvoirs publics et notamment des élus, « clés» dans son dispositif »…

le-progres

Article Le Progrès du 18 décembre 2016

Vous noterez la différence de posture sur la loi SRU entre le maire de Charbonnières et celui de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or…

Marc Grivel, maire de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, est parti en croisade contre la loi SRU qu’il faut, selon lui, modifier. « Impossible pour les petites commune d’atteindre 25 % de logements sociaux en 2025 sans perdre leur identité. « Cette loi SRU est une ânerie ». « On va droit dans le mur ».

Le collectif des Verrières partage l’analyse de Marc Grivel. C’est la position que nous avons toujours exprimée en mairie ou lors des réunions publiques : non à la concentration, non à l’uniformité des communes, non à la perte d’identité de Charbonnières. Le collectif est très attaché au positionnement et à l’identité de Charbonnières dans la métropole : « Village nature » où il fait bon vivre dans un « Cadre de vie exceptionnel ».

L’ouverture du futur pôle numérique sur le site de la Combe permettra, dixit le maire, de comptabiliser en logements sociaux 150 à 200 logements étudiants.

Article Le Progrès du 11 décembre 2016 sur le projet des Verrières

Face à la mobilisation du collectif Sauvons les Verrières le projet est momentanément arrêté. La municipalité a initié en octobre, une première réunion de travail avec les représentants du collectif. L’issue définitive de ce dossier ne devrait donc pas être connue avant de nombreux mois, le temps nécessaire à la mairie pour réaliser les études de sols du terrain.

Le collectif ne lâche rien et entend conduire d’autres actions très prochainement…article-le-progres-20161211

logo-ici-et-maintenant

Article Ici & Aujourd’hui – Nov. 2016 : Haro sur le projet immobilier des Verrières

Nous partageons avec vous un article de Christine Cognat sur les Verrières.

ici-et-maintenant

le-progres

article-le-progres-du-17-sept-2016

article-du-15-sept

article-du-13-sept